Kai He / Ouverture & fermeture – Principale clé d’accès aux études supérieures

https://sochokun.com/wp-content/uploads/2018/12/ouverture-fermeture-300x300.png

Ouverture & fermeture – une règle immuable qui concerne tous les arts martiaux

Il est dit que : « Les mouvements s’alternent entre des phases d’ouverture et de fermeture. Il faut travailler sur le principe d’ouverture et de fermeture… »

J’en conviens, mais quel principe ?

Et qu’observez-vous exactement dans ce principe ?

Les mains, la poitrine, la jointure des épaules et celle des jambes s’ouvrent et ferment ?

L’ouverture se réfère-t-elle à celle des articulations et à la présence d’esprit dans le mouvement, tandis que la fermeture, au rassemblement/unification du Qi et de l’intention ?

Ces idées ne font que graviter autour de l’essentiel.

Si c’était juste pour en conclure ainsi, le célèbre Grand Maître Sun Lutang (Expert en Xingyi, Taiji et Bagua) n’aurait pas accordé autant d’importance à ce principe en appelant son Taiji :

« 開合活步太極拳 / Kai He Huobu Taijiquan » (Taijiquan d’ouverture/fermeture et pas agiles)

Dans ce numéro spécial, vous pouvez observer la façon de corroborer le principe d’ouverture et de fermeture sous divers angles.

Composé de 5 vidéos, le sujet se développe comme suit :

1. Définition
2. Hypothèses et problématiques
3. Corrélation avec les jambes
4. Analyse 1
5. Analyse 2

Je doute que vous ayez l’habitude d’étudier une telle approche d’analyse et cela risque de remettre toutes vos certitudes en question.

Une fois les principes pris en conscience, vous ne pourrez plus continuer à pratiquer comme avant.

Parfois, il vaut mieux ne rien savoir pour rester dans une zone de confort. Âme sensible s’abstenir donc.

Regardez ces vidéos si seulement vous êtes prêts à mettre vos acquis de côté et corriger un par un vos mouvements afin de vous conformer aux règles.

C’est en cela que consiste la véritable pratique d’arts martiaux.

Kai He / Ouverture & fermeture – vous êtes sur le point d’ouvrir une porte d’accès aux études supérieures en arts martiaux traditionnels (qu’ils soient internes ou externes) vous permettant de constituer une solide référence théorique pour justifier vos mouvements !

Ouvrir une porte, c’est apprendre la bonne chose au bon moment.

Un jour, j’ai confié à mon maître que j’entrevoyais vaguement des portes à franchir, mais en revanche, je ne voyais pas à quelle distance je m’en trouvais.

Il m’a dit, « les portes sont toujours à côté de toi. Il suffit juste d’en prendre conscience. Mais une véritable prise de conscience peut ne pas t’être salutaire. Une fois franchie la porte, le nouveau champ qui s’ouvre devant toi est tellement vaste qu’il y a de fortes chances que tu te sentes perdu et démoralisé… »

Ouvrir une porte, c’est aussi s’ouvrir à l’enseignement.

Cette incommodité heureuse ne s’offre qu’à celui qui la mérite. Cela demande une capacité à apprendre la bonne chose, au bon endroit, au bon moment et de la bonne manière.

Ce n’est pas par hasard si vous êtes arrivé sur mon site. Votre quête d’apprentissage a suivi une ligne directrice et vous a conduit jusqu’ici. Si votre soif d’apprendre vous pousse à lire encore ces mots, c’est peut-être le moment d’ouvrir la porte.

 


Au programme…

Vidéo 1 : Définition

Il faut d’abord étudier la nature intrinsèque de chaque phase, puis chercher la corrélation entre elles, afin de comprendre le fonctionnement interactionnel en tant qu’unité (Unité dans la dualité).

Vidéo 2  : Hypothèses et problématiques

La conditionnalité d’ouverture et de fermeture est un ensemble de règles à respecter

Comme tous les principes de dualité, l’enclenchement d’une phase risque de contredire et d’annuler l’autre. Elles devraient se combiner logiquement et indissociablement pour que l’une se mette en valeur grâce à l’autre.

Les recherches présentées dans ce numéro interrogent la cohérence dans la phase d’alternance successive ouverture-fermeture appliquée dans chaque mouvement.

Vidéo 3 : Corrélation avec les jambes

Ouverture et fermeture en rapport avec l’enracinement

Descendre, avancer et reculer le pas, ramener la jambe…, les gestes sont multiples.

Entre l’ouverture et la fermeture, la possibilité de combinaisons décuple dès lors que l’on examine la corrélation entre le haut et le bas du corps.

Chercher une cohérence dans la corrélation vous permet de donner un souffle de vie à votre entraînement.

A partir de là, on peut traiter la question qui vous préoccupe : comment frapper.

Vidéo 4 : Analyses 1

Dans cette vidéo, vous pouvez observer la façon de corroborer le principe d’ouverture et de fermeture sous divers angles.

Vidéo 5 : Analyses 2

Celle-ci est consacrée aux études de cas qui relèvent des aspects paradoxaux des techniques de base et à la façon de résoudre ces problèmes. 

Les propos traités dans ces vidéos comprennent des aspects très techniques nécessitant des connaissances approfondies et une expérience en matière d’arts martiaux internes traditionnels. Seuls les initiés ou les pratiquants les plus motivés pourront le savourer.

 

Votre progression

Niveau atteint : 0 sur 5