Le Tui Shou (la poussée des mains) appliqué

Le Tui Shou n’a aucune vocation à pousser
https://sochokun.com/wp-content/uploads/2018/12/tuishou-applique-1-300x300.png

Le Tui Shou joue un rôle extrêmement important dans la pratique des arts martiaux internes.

Inutile d’appuyer là-dessus, vu les éloges qui pullulent sur Internet.

Voici, une présentation “type” que l’on trouverait facilement en faisant quelques clics :

“C’est un instrument précieux pour développer une sensibilité en terme d’écoutes sensorielles, déstabiliser son adversaire avec habilité, augmenter sa vigilance mentale, une mise en application pratique des 8 potentiels vus dans la forme…” (Avec quelques paroles de sagesse et images “zen” en sus…)

Le problème avec ces explications, c’est que l’on n’arrive pas à imaginer ce qu’implique le travail concerné, la façon d’y procéder, le niveau d’exigence requis et sur quels plans faire évoluer ce travail.

En un mot, le processus.

Sans lui, votre échec est garanti à 100 % et votre temps perdu n’est pas remboursable.

La pratique du Tui Shou est non seulement un moyen d’acquérir la sensibilité du toucher, de développe les qualités d’écoute, de repérer ses erreurs dans l’entrainement, mais de réécrire entièrement son schéma de communication avec son adversaire en étudiant :

  • la structure géométrique de l’espace,
  • les lois des interactions qui régissent le comportement de l’adversaire,
  • la façon de mouvoir le jing,
  • etc.

Les tentatives d’approches autodidacte et profane vous mettront quasi systématiquement sur l’autoroute de l’échec.

Dans ce programme sont présentés les principes de bases à respecter afin d’éviter moult recherches vaines et fausses pistes.


Votre progression

Niveau atteint : 0 sur 8