(0)

Sancai – Ciel, Terre et Homme – les principes de base

Les abonnés au Cours en ligne bénéficient d’une réduction spéciale sur cette vidéo (voir info en fin de page).

“Le Taichi grand public ne m’intéresse pas. Je voudrais évoluer sur le plan martial.

J’ai appris la forme traditionnelle de X mouvements de l’école Y.

Que dois-je faire maintenant ?

Quelle est l’étape suivante ?”

Voici, la première notion à intégrer qui n’est pas la moindre.

Sancai – Ciel, Terre et Homme

Il existe une grande diversité littéraire qui traite de l’ultime triade taoïste, Ciel, Terre et Homme. Mais rien n’explique clairement ce que cela signifie dans la pratique des arts martiaux internes.

Toute manifestation sur cette planète terre suit le rythme de l’Univers et seul l’homme peut en défier la loi. L’homme qui défie la loi est un homme égoïste. Un homme égoïste qui ne respecte pas la loi ne bénéficie pas de la force de la nature.

Alors que se passe-t-il quand deux individus égoïstes s’affrontent lors d’un combat ?

Celui qui a la capacité physique latente plus élevée gagne. Le fort terrasse le faible. C’est aussi la loi de la nature.

Si l’on s’obstine à agir égoïstement en s’appuyant sur la force physique (qui décline avec l’âge) un pratiquant lambda génétiquement moyen comme vous et moi, n’a aucune chance de sortir vivant d’un combat.

D’où l’idée, dans les arts martiaux internes, de s’incorporer dans le rythme de l’Univers.

Concernant le triade Ciel, Terre et Homme, je cite ici quelques phrases que j’ai trouvées en cherchant vaguement sur le web :

« Ce mouvement de grande profondeur qui relie l’être humain au Ciel et à la Terre et qui réalise l’harmonie entre l’énergie cosmique et les forces telluriques…”

“Le ciel, la terre et l’homme jouent chacun un rôle dans la création. Le ciel engendre. La terre nourrit et l’homme accomplit. Le ciel crée l’homme, la terre le nourrit donc il existe une unité profonde entre l’homme et la nature. L’équilibre santé de l’homme dépend et répond aux mutations de la nature…”

“Le Tao engendre le un (Tai Ji). Le un engendre le deux (Yin et Yang). Le deux engendre le trois (ciel, terre et homme). Le trois engendre l’univers…. Si la tâche de l’Homme n’est pas facile, c’est parce qu’il doit non seulement assurer verticalement l’harmonie entre les Trois Entités, mais aussi maintenir horizontalement de bonnes relations autour de lui…”

Ces explications ne sont pas fausses. Elles sont plutôt intelligibles.

 

Mais so what ?

 

Elles ne nous aident pas à comprendre pourquoi cette notion de triade est si importante dans la pratique des arts martiaux internes.

Là réside le piège, pour qui privilégie la théorie des livres, à celle qui est « certifiée » par la pratique.

Concrètement, que signifie tout ceci ?

Quelles sont les conséquences sur la pratique ?

Dans cette vidéo, je vous explique les principes de base qui vont changer radicalement votre perspective sur la pratique des arts martiaux internes.

Sans le ciel, la terre ne pourrait exister.

Sans la terre, l’homme ne pourrait exister.

Sans (la conscience de) l’homme, ni le ciel ni la terre ne pourraient être distingué.

Et sans cette notion primordiale, il est difficile d’imaginer une suite prometteuse…

Technicité:3 Stars (3 / 5)
Difficulté:3 Stars (3 / 5)
Confidentialité:4 Stars (4 / 5)
Professionnalité:4.5 Stars (4,5 / 5)

Voulez-vous en apprendre plus sur ce sujet ?
Accédez au contenu payant en cliquant sur le bouton suivant.


[ Ciel, Terre et Homme ] 
(Durée : 25:16)

Ce contenu est réservé aux acheteurs de Sancai – Ciel, Terre et Homme – les principes de base.

Les abonnés au Cours en ligne bénéficient d’une réduction spéciale de 20% sur cette vidéo. Si vous êtes abonné, cliquez sur ce lien : CODE

Les clients ayant acheté Sancai – Ciel, Terre et Homme – les principes de base ont également acheté :

Commentaires

commentaires

Wordpress Business Plugin