(0)
11 mois avant Comment!

La force interne,

Comment la cultiver ?

Comment la mettre en place ?

Et la question fatale pour nous,

Comment la faire sortir ?

Certains essaient de l’expliquer en recoupant les caractéristiques de Taichi-Qi Gong comme la détente, la souplesse, la force élastique, la rapidité, la puissance, le soubresaut, voire l’explosion…

Tout cela est vrai, mais rien n’est malheureusement concret quant à la méthodologie appropriée, les choix techniques à employer, ou encore l’intégration dans nos gestes.

Je pense que vous pratiquez fidèlement et quotidiennement les postures d’arbre (« zhan zhuang », postures debout) pour nourrir votre Qi.

Si vous arrivez à tenir suffisamment longtemps (plus de 30 min minimum, 1 ou 2 heures de préférence), vous devez penser à adopter certains exercices visant à augmenter la capacité respiratoire et à renforcer les organes internes.

Dont une, à la portée de tout le monde, la respiration inversée.

Si vous voulez un corps dopé de Qi qui envoie du lourd en combat, il faut la pratiquer dès le début de votre apprentissage.

« Mince ! Je n’ai jamais fait ça ! », dites-vous ?

Ce n’est pas grave. Vous ne vous en rendez simplement pas compte. C’est tout.

En fait, vous la faites naturellement. Si vous pratiquez une forme traditionnelle correctement, depuis un certain nombre d’années avec un enseignant qualifié, en respectant les mouvements de base, vous ne pouvez faire autrement qu’adopter la respiration inversée.

Pour vous expliquer un peu plus clairement, c’est le moulage corporel forcé que vous impose la forme qui vous prépare petit à petit à l’adopter.

Le problème, c’est qu’à ce stade, votre énergie reste « tiédasse ». Pour qu’elle devienne « chaude bouillante », il faut encore des exercices spécifiques à cette fin.

La respiration inversée ne sert pas que pour emmagasiner le Qi (la respiration ventrale peut également très bien le faire). Elle fait partie intégrale et essentielle du mécanisme de frappe (fa jing) à distance réduite ou à zéro.

Pour les pratiquants de Taichi – Qi Gong thérapeutique ou spirituel, peu importe que cela fasse mouche ou non, ils ont leur marché, leurs clients à développer, cela ne me concerne pas et je ne vais pas les brusquer.

Mais sur le plan martial, ne pas maîtriser la respiration inversée, c’est simplement fatal.

Dans cette vidéo, je montre la marge de manœuvre que l’on peut s’octroyer dans une technique grâce à cette respiration (un exercice est présenté dans mes cours en ligne).

Ne pas pratiquer correctement, c’est ruiner le potentiel de votre capital…

 

Vous souhaitez apprendre à reformater votre corps pas à pas ?

Vous trouverez ici une liste de ressources en ligne qui vous aideront incontestablement à le faire.

 

Commentaires

commentaires

Categorised in:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

*

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Wordpress Business Plugin

error: Content is protected !!