(0)
1 an avant Comment!

Le Huit (ruban de Möbius : couché, debout & diagonal)

Depuis tout petit, j’étais fasciné par le huit.

Une boucle à gauche et une boucle à droite…, je ne me lasse pas à dessiner en l’air ce signe de l’infini…

De tout temps, le mouvement en huit a été un geste clé dans tous les métiers :

• Le barbier aiguise son rasoir sur une bande de cuir,
• Le barman mélange son cocktail,
• La maman berce son bébé,
• Le polissage, le nettoyage…,

… En huit.

Toutes manifestations de la nature s’expriment en huit :

• La galaxie
• l’ADN
• la musculature
• et j’en passe…

Dans la vie, il y a des huit partout.

En arts martiaux, le mouvement en huit n’est pas le brevet de Bagua Quan. C’est un geste clé dans tous les arts martiaux traditionnels.

Et si les arts martiaux sont un art d’agir selon les lois de l’Univers, le principe de huit se trouve bel et bien dans nos gestes quotidiens, en l’occurrence, « la marche ».

Cependant, la marche en 8 n’est pas simplement tracer le huit couché. Comme toujours, il faut utiliser le paradoxe pour laisser apparaître une réelle application.

Voici, les rudiments pour reconnaître le huit dans la marche martiale. Ça fait déjà un grand pas en avant pour comprendre la force interne appelée Jing (勁) !

Le saviez-vous?
Taichi Chuan, Xingyi Quan et Bagua Quan, chacun abordent le huit à sa manière : Ils n’utilisent pas la même phase en priorité…

 

Si vous souhaitez approfondir le sujet, je vous conseille de regarder :

La marche martiale — le pas à pas de la marche à suivre

Commentaires

commentaires

Categorised in:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

*

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Wordpress Business Plugin

S’il vous plaît vérifier les pop-up.
error: Content is protected !!