(0)
2 ans avant Comment!

exprimer les 5 élément dans vos techniques

Qu’est-ce que la théorie des 5 éléments ?

Ceux qui enseignent le Taichi Chuan parlent de yin & yang et de 5 éléments comme gage de crédibilité.

Les mouvements, les techniques, l’ensemble des techniques sont séquencés pour mettre l’accent sur les éléments : bois, feu, terre, métal, eau…

Si vous faites des recherches sur Internet, vous trouverez des pavés de texte volumineux qui expliquent que telles ou telles techniques correspondent à tel ou tel élément et qu’il y a un sens d’engendrement et un sens de domination, etc.

Ses explications sont longues comme une guerre dont on attend la fin, et vous n’êtes pas vraiment sûr de comprendre à quoi cela correspond sur le plan technique et quelle importance cela peut avoir…

Les gens croient que plus c’est compliqué, plus c’est crédible.

Je pense au contraire.

C’est parce qu’on n’arrive pas à tirer en plein dans le mire que l’on éprouve le besoin d’en faire une tonne.

C’est comme tout, l’essentiel peut s’expliquer de façon laconique.

Avant de continuer, il faut savoir que :

Les principes de 5 éléments se traduisent de façon connotative dans le rapport du yin et du yang en Taichi Chuan.

Quant au Xingyi Quan, inspiré par la théorie des 5 éléments, le yin et le yang s’expriment en second plan.

Cela se voit du fait qu’en Taichi Chuan, le coup de poing horizontal se donne principalement avec la main droite, tandis qu’en Xingyi Quan, des deux côtés.

Ce n’est pas parce que le fondateur du Taichi Chuan était droitier qu’on frappe rarement avec la main gauche. La notion d’ambidextrie n’existe pas en Taichi Chuan du fait qu’il est basé principalement sur le yin et le yang.

Dans tous les cas, pour s’incorporer dans le rythme de l’univers, il faut combiner le yin et le yang et les 5 éléments dans une seule technique.

C’est la clé de votre réussite.

C’est la case « Départ » sur la voie martiale.

Comment y arriver ?

Comment exprimer pratiquement ces 5 éléments dans vos techniques ?

Pour cela, il faut commencer par apprendre les mouvements représentatifs de chaque élément.

Puis leurs corrélation, voie d’abord, direction, ordre d’exécution…

C’est la première chose que vous devez savoir lorsque vous voulez accéder à la motricité fine des arts martiaux internes.

C’est une fois que vous avez intégré ce principe dans vos gestes que vous saurez vraiment comment élaborer votre apprentissage.

« Un, deux, trois, Oh hisse ! » Avec un kiai ou non, si vous ne respectez pas ce principe, je vous le garantie, sauf par l’effet de surprise ou par la force brutale, aucune technique ne marchera.

Qu ce soit la saisie, la poussée des mains, frappe…

Fa jing ? Il faut même pas rêver !


[ 5 éléments introduction ]

Réalisez-vous que vous êtes à deux doigts de savoir comment vous mettre sur la case Départ…

Technicité:3 Stars (3 / 5)
Difficulté:3 Stars (3 / 5)
Confidentialité:4.5 Stars (4,5 / 5)
Professionnalité:4.5 Stars (4,5 / 5)

Voulez-vous en apprendre plus sur ce sujet ?
Accédez au contenu payant en cliquant sur le bouton suivant.

[ 5 éléments intégral ] (Durée : 11:09)

Ce contenu est réservé aux acheteurs de 5 éléments.

 

Commentaires

commentaires

Categorised in:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

*

*

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Wordpress Business Plugin

S’il vous plaît vérifier les pop-up.
error: Content is protected !!